mercredi 11 janvier 2017

BOMBARDIER


Aujourd'hui je vous présente une pièce dénichée récemment, chez Fripiz, vous connaissez ? 

C'est la fripe d'un ami dont le concept est simple : prolétarisme et anticapitalisme (sans être redondante) revenant finalement aux fondements de la vente de vêtements de seconde main, parfois un peu oubliés: recyclage, débrouille, anticonformisme et of course bon marché.

Vous connaissez mon amour pour le vêtement "second-hand" et l'idée de pouvoir m'habiller à moindre prix, en fouillant régulièrement les Emmaüs, Guerissol et autres marchés aux puces. Mais aussi ma désolation face aux tarifs hors de prix de certaines boutiques de fripes devenues plus hype qu'authentiques. J'ai donc été ravie de dénicher ce blouson aviateur en cuir dans sa boutique à un super prix! Ce qu'il propose en plus, c'est une cool sélection. Pour les chineurs en herbe qui se voient mal passer leurs week-ends à retourner les tas de chiffons d'Emmaüs pour trouver LA pièce (ce que moi j'adore personnellement), c'est idéal. Vous serez en plus toujours accueilli(e) chaleureusement.

Au delà du fait qu'il tienne super chaud avec sa vraie laine de mouton, cette veste aviateur est un basique un peu intemporel et j'aime sa coupe légèrement crop. J'ai cassé son côté masculin avec des boucles d'oreilles et un maquillage marqué, notamment ce rouge foncé. J'aurais pu faire encore mieux avec des chaussures plus féminines. Enfin, en ce moment les baskets sont mes meilleures alliées. La fatigue du matin, la certitude de devoir courir (ou presque) parce que je pars toujours en retard, font que je n'ai d'autre choix que de me tourner vers l'option confort :)

Je vous dis à très vite !




Blouson : Fripiz
Pantalon : Emmaüs (Zara)
Baskets : New Balance
Boucles d'oreille : Balaboosté (Monoprix)





1 commentaire :

  1. cette veste aviateur est canonissime, dire qu emon père en avait une similaire (et qu'a l'aepoque il était tout maigre, !) mais qu'il l'a donné il y a quelques années au fils d'un copain!!!

    RépondreSupprimer