lundi 22 février 2016

CHEESECAKE ULTRA CREMEUX



J'en parlais il y a quelques jours sur mon Instagram. Je me suis réveillée en milieu de semaine dernière avec une envie folle de cheesecake, avec surtout le désir de combler cette envie par moi-même. Etre enfin en mesure de réaliser LE cheesecake!

J'en avais fait 3-4 fois jusqu'à présent mais n'avais jamais été absolument conquise: avec ou sans oeufs, cuisson, pas cuisson, trop mou, trop mousseux... Bref, pas totalement convaincue. Et depuis l'ouverture du spot, connu pour ses brunchs et autres healthy food, Season Paris, près du Carreau du Temple, j'ai découvert une version, jusque là jamais égalée gustativement parlant. Ca devait être ce qui correspondait enfin à ma vision de ce que peut être LE parfait cheesecake. Crémeux, fondant, ni trop sucré ni trop lourd... une petit goût de paradis à chaque bouchée!

Après de longues épopées, quelques expérimentations et ajustements, j'ai finalement trouvé LA recette du cheesecake PARFAIT (ces critères de perfection n'étant bien évidemment que les miens). Elle est inspirée d'une fameuse recette de Jamie Oliver, qui est simple mais tellement efficace!

En tous cas, mon homme a été tellement conquis qu'il a réussit à ingurgiter en 2 jours plus de la moitié du machin, lui qui n'est pas spécialement friand de trucs sucrés, ni même ultra gourmand...

Enfin, trêve de bavardage c'est parti !




Cheesecake ultra crémeux
(pour 8-10 personnes)



INGRÉDIENTS:

Pour le fond:
- 250 g de spéculos
- 50 g de flocons d'avoine
- 150 g de beurre

Pour la crème:
- 500 g de fromage frais (St-Morêt, Philadelphia ou même Kiri qui convient parfaitement) (pour ma part j'ai fait moitié Saint-Morêt, moitié kiri)
- 100 de Mascarpone
- 150 g de sucre en poudre
- 1/2 cc d'extrait naturel de vanille
- 1 citron vert
- 30 cl de crème fleurette entière 


On oublie la diet pour cette recette, tous fromages allégés ou  autres crèmes légères sont à oublier sinon ce sera raté!


PREPARATION:

- Commencer par placer la crème entière au congélateur, cela facilitera la montée en chantilly par la suite

- Mettre les flocons d'avoine sur le feu dans une casserole à feu moyen. 

- Attendre que l'odeur commence à se répandre, pendant ce temps, réduire en miettes les spéculoss, idéalement au mixeur pour aller plus vite.

- Ajouter le beurre coupé en dés dans la casserole, puis peu après, les biscuits broyés. Bien mélanger jusqu'à obtention d'une mixture homogène et la disposer dans un moule à charnières préalablement recouvert (uniquement le fond) de papier sulfurisé. Bien tasser et réserver au frais.


- Dans un saladier, disposer le fromage, la mascarpone, le zeste et le jus du citron vert, l'extrait de vanille et le sucre et tout mélanger au batteur (sinon bon courage) 

- Dans un autre saladier, faire monter la crème fleurette en chantilly, au batteur. En 5 minutes, vous devriez avoir une  belle chantilly, crémeuse et épaisse.

- Incorporer la chantilly en 2 fois au mélange de fromage. La première partie en mélangeant l'ensemble au batteur normalement, la deuxième en mélangeant plus délicatement pour apporter aération et légèreté à l'ensemble.

- Disposer finalement ce mélange fromage/chantilly sur le fond de spéculos et lisser la surface

- Après 3-4 heures, idéalement une nuit passée au frais, le cheesecake est prêt!

On peut choisir ce qu'on veut comme assaisonnement. J'ai opté pour ma part pour le coulis de framboises, un classique efficace dont l'acidité se marie parfaitement avec la douceur de la crème.

Une crème citron ou encore des fruits exotiques sont également délicieux!


Pour mon coulis de framboises, j'ai fait fondre 400g de framboises surgelées à la casserole à feu moyen avec 75g de sucre et 1/2 verre d'eau, en remuant régulièrement pendant une dizaine de minutes jusqu'à ce que le mélange devienne fluide (sans morceaux). J'ai passé un petit coup de mixeur pour le rendre bien lisse. Et hop! Le tour est joué!


Astuce:
je l'ai mis dans une bouteille vide pour le conserver au frigo. Parfait si vous ne mangez pas tout le cheesecake en une fois!
De plus, réaliser son coulis à part, permet de varier les plaisirs si le lendemain vous souhaitez le manger nature, ou avec des fruits frais (myrtilles, fruits de la passion...). Le reste du coulis pouvant toujours servir pour un smoothie ;)




Bon appétit!!



3 commentaires :

  1. Il est très tentant ce cheesecake, moi aussi je demeure à la recherche de la recette "parfaite"!

    RépondreSupprimer
  2. whaouuu il a l'air bien moelleux bravo

    RépondreSupprimer
  3. Si il est si dingue que ça, je vais le tester !

    RépondreSupprimer